top of page

La blessure de contrainte

Ou comment des règles trop strictes génèrent précisément les dérives qu'elles sont censées encadrer!


J'écris ce texte à la demande des merveilleux élèves que je forme actuellement.

Il s'agit d'un simple point de vue, basé sur des observations de bon sens, et exposé avec humilité. Merci de le recevoir comme tel !

Il ne s'agit certainement pas d'une thèse étayée par des faits scientifiques ou sociologiques fondés... Mes seules sources sont... les enseignements et l'écoute des personnes que j'accompagne! 😊😊


La blessure de contrainte, c'est quoi ?

Pendant mes formations, je décris ce que j'appelle "la blessure de contrainte".

Ce qui caractérise cette blessure : pendant son histoire, celui ou celle qui en souffre a traversé de nombreux moments où la règle stricte est passée avant ses souhaits, son identité, la spécificité de son être.

Quelques exemples de vécus pouvant générer cette blessure : une éducation trop contraignante, des règles non explicitées, un dogme social ou religieux trop étroit...

La carte d'identité de cette blessure ? La règle passe avant l'être et avant l'intériorité.


Vous pressentez que nous sommes, à notre époque, très nombreux à en souffrir.


Comment vit-on avec ?

Pour ménager son estime de soi et son intériorité face à cette blessure (en synthèse, pour se sentir exister pleinement ), on peut faire appel à 2 solutions d'équilibre (qui peuvent être employées tour à tour) :

1. L'adhésion. Un grand crédit de confiance est accordé aux règles proposées, et on construit son estime de soi à l'aune du respect de ces règles. Ce comportement d'équilibre emmène à considérer : "Je suis quelqu'un de bien car je respecte les règles et réalise bien ce qu'on attend de moi."

2. L'opposition. On se bat contre les règles établies, un peu à la manière d'un adolescent, afin de préserver sa personnalité et ses choix. Cette opposition peut s'étendre au rejet de toute structure et de toute idée de loi ou de contrainte. Par exemple (de manière très très synthétique ), un parent supportant une très grosse blessure de contrainte peut avoir le plus grand mal à encadrer son enfant, toute idée de règles étant considérée comme néfaste.


Chacun des deux chemins d'équilibre apporte, bien sûr, son lot d'avantages et d'inconvénients.

La personne en adhésion présente de grandes capacités d'adaptation sociale et de construction.

La personne en opposition est créative, très reliée à sa pulsion vitale et ouvre un autre point de vue.


Le ballet contrainte-chaos.


En résumé, à propos de l'équilibre de la contrainte par l'opposition :

- un diktat entraîne une rébellion, évidemment.

- la contrainte extrême porte en elle des graines de chaos.


Un parallèle avec certaines lois...?

Je ne me permets pas de valider ou non le bien-fondé des lois. Je n'ai aucune légitimité pour cela ! Je relève simplement certains effets secondaires inattendus !


Les très strictes lois de protection du Covid ont, bien sûr, généré un sentiment de contrainte largement partagé.

Une partie de la population a réagi en adhésion, accordant un grand crédit de confiance aux lois de protection sanitaire.

Une autre partie a réagi en opposition, rejetant ces exigences... mais aussi, pour certains, l'ensemble de la structure ! C’est-à-dire, la médecine, le gouvernement dans son ensemble, le monde scientifique... etc.

Voilà comment un ensemble de lois très strictes peut favoriser, de manière co-latérale (comme un balancier) l'éclosion de théories complotistes si décriées par la suite.

De mon point de vue, il s'agit simplement d'un équilibrage émotionnel, créé par la contrainte trop forte.


Je répère le même processus en cours, avec les désignations de la midiluves. Si la protection contre les dérives sectaires est fondamentale, je note que, aujourd'hui, l'ensemble des pratiques alternatives est considérée comme dérive sectaire potentielle. (De la méditation au passage tui-na, en passant par la gestallt therapy.)

Ce fait contraignant génère adhésion chez certains... Et opposition systématique chez d'autres, notamment à l'ensemble de la structure médicale. Je suis très régulièrement en contact avec des personnes rejetant en réaction l'entièreté de la médecine...

Au final, les considérations de la midiluves, dont le but est de protéger la santé physique et psychique... aboutissent pour certains au résultat exactement inverse !


Ré-apprendre à nuancer et à relier ?

Un petit rêve... la fin de ce balancier contrainte-rejet de la structure.

A la place, des explications précises et des connaissances, donnant à chacun des outils de discernement, au lieu de règles contraignantes.

Et bien sûr... un lien d'appui mutuel et de complémentation entre médecine traditionnelle et pratiques alternatives.

Bientôt peut-être ...?


Merci de votre lecture !

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Chakra du coeur

Dans le chakra du coeur, on trouve : - le lien à sa propre mère - le lien à ses proches - le lien à toute l'humanité - le lien à tous les...

Guérison des blessures

Avec leur guérison, vos blessures deviennent des énergies fécondes en vous.

Comments


bottom of page